© 2023 by Éditions en Marge

  • Facebook Social Icon

«Mon passé n’est pas disparu», écrit d’entrée de jeu Fernand Bellehumeur…  Fugèreville, le Témiscamingue, les grands espaces : le tableau se peint d’abord de souvenirs d’enfance. L’immuable de paysages tranquilles, «…le goût de la nature, de la terre et du bois», raconte-t-il.

Ici encore, on ne sait pas que s’amorce un étonnant voyage, alors que du premier au dernier, les mots de Fernand Bellehumeur racontent des ambiances, des moments forts, des occasions où la vie demande de choisir :    «Que faire? Immobile sur le tabouret, j’ai attendu que le calme revienne. Malaise dans la salle. Je me suis levé comme après une bonne prestation, je me suis avancé devant l’auditoire et lui ai fait un beau grand salut, comme en font les artistes avant de se retirer.»

Et, s’il est bel et bien au centre de chacun des quinze récits - «Il ne faudrait pas être surpris de constater que je parle toujours de moi», dit-il d’ailleurs pour nous en avertir - c’est d’abord son étonnant parcours et sa franchise sans détours, souvent déconcertante, qui invitent à suivre, à avancer.  Douce irrévérence, force patiente, Chemin faisant témoigne à la fois d’un rare engagement personnel et social, tant envers  la liberté qu’aux choix et aux devoirs qu’elle impose.

Chemin Faisant de Fernand Bellehumeur

19,95C$Prix